http://www.senat.fr/presse/cp20200128.html - Mouve

Site d'origine

Difficultés de recrutement et évolution des métiers : les Hauts-de-France, un modèle à suivre ?

La délégation aux entreprises du Sénat à Lille jeudi 30 janvier : point presse à 15h à EURARTISANAT


Mardi 28 janvier 2020

Dans le cadre d’une mission d’information de la Délégation sénatoriale aux entreprises sur les difficultés de recrutement dans un contexte de forte évolution des métiers, Michel Canevet (UC - Finistère) et Guy-Dominique Kennel (LR - Bas-Rhin), co-rapporteurs, se déplacent le jeudi 30 janvier dans les Hauts-de-France.

Ils rencontreront la directrice de Proch’emploi (dispositif sur-mesure créé par la région pour faire le lien entre les demandeurs d’emploi et les employeurs qui peinent à recruter), les responsables régionaux de Pôle emploi, les deux vice-présidents de la Région en charge de l’apprentissage et de la formation professionnelle, ainsi que les responsables et élèves d’un centre de formation des apprentis (CFA). Cette "antenne entreprises et formation" de la Chambre des métiers et de l’artisanat est un lieu de vie commune ayant vocation à favoriser les échanges entre les jeunes, les professionnels et le grand public. Ouvert depuis un an, il propose de nouvelles formations, en particulier dans des secteurs en tension (comme l’hôtellerie-restauration ou la coiffure) et s’appuie sur des équipements innovants.

Les sénateurs poursuivent ainsi leur analyse du paradoxe français : les entrepreneurs veulent embaucher mais n’y parviennent pas alors que le taux de chômage est de 8,5 %, contre 3,1 % en Allemagne et 6,3 % pour l’Union européenne.

Les recrutements jugés difficiles par les employeurs sont passés de 37,5 % en 2017 à 50,1 % en 2019. La difficulté est générale, même si ce taux recouvre des réalités très différentes selon les métiers. Dans les 10 prochaines années, la situation risque de s’aggraver si rien n’est fait pour les métiers déjà en tension, en particulier dans les secteurs du bâtiment, de l’hôtellerie-restauration et de l’aide à la personne. Et l’évolution des métiers, notamment sous l’influence des nouvelles technologies, risque de renforcer les difficultés. Ce sont ainsi au total près de 400 000 embauches qui sont abandonnées chaque année faute de candidats ou de profils adaptés aux emplois à pourvoir.

Les initiatives des Hauts-de-France ayant été régulièrement citées en exemple lors des auditions, les rapporteurs, accompagnés de Sébastien Meurant (LR – Val d’Oise), viendront à la rencontre des acteurs privés et publics du terrain pour mieux comprendre la dynamique de la région et identifier celles qui mériteraient d’être généralisées dans les territoires.

Un point presse est prévu à 15h dans les locaux de la CMA Hauts-de-France, EURARTISANAT, 1 place des artisans à Lille (angle rues Abélard et du Faubourg d’Arras) (espace VIP, niveau 0, hall A).

Contact(s) presse :

level de log mis à 1

Récupération du document http://www.senat.fr/presse/cp20200128.html.

Récupération de l'URL http://www.senat.fr/presse/cp20200128.html...

Raccourcis

Commandes

Fermer