http://www.senat.fr/presse/cp20200604c.html - Mouve

Site d'origine

Éclaircir l’avenir assombri de l’enseignement agricole : les 10 préconisations de la commission de la culture pour créer une nouvelle dynamique


Jeudi 4 juin 2020

À l’occasion de l’audition par la commission, le 7 mai dernier, de Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Catherine Morin-Desailly, Présidente, (UC - Seine‑Maritime) soulignait la place stratégique de l’enseignement agricole dans notre système éducatif : "Cette filière de formation, qui se caractérise par des taux d’insertion professionnelle particulièrement élevés, représente un formidable outil pour les jeunes. Les établissements sur laquelle elle s’appuie constituent aujourd’hui des laboratoires d’innovation remarquables, ancrés dans les territoires et acteurs de la proximité".

C’est la raison pour laquelle la commission de la culture a pris l’initiative de créer un groupe de travail transpartisan chargé d’évaluer les conséquences de la crise du Covid-19 sur cette filière. À l’issue des travaux du groupe, Antoine Karam (apparenté LREM - Guyane), son animateur, dresse un bilan alarmant de la situation : "Difficultés financières, interrogations sur le maintien du projet pédagogique dans des conditions satisfaisantes, moindre information sur cette filière : l’enseignement agricole est aujourd’hui en grande précarité". Il estime que : "La crise du Covid-19 pourrait briser la dynamique positive qui caractérisait depuis peu l’enseignement agricole après dix années de baisse continue des effectifs".

Le groupe de travail insiste, dans ces conditions, sur la nécessité de prendre en compte les spécificités de l’enseignement agricole et de décliner au niveau local les lignes directrices édictées au niveau national en concertation avec l’ensemble des acteurs de la filière.

Le groupe de travail propose ainsi 10 préconisations visant à accompagner les élèves dont l’année scolaire a été profondément bousculée, préparer la rentrée 2020 et relancer la politique d’information et de communication autour d’une filière encore mal connue et trop souvent absente des discours publics lors de cette crise sanitaire.

La synthèse des travaux du groupe de travail est disponible sur le site du Sénat.

Les dix préconisations du groupe de travail "enseignement agricole"

  • Prévoir la réouverture des établissements d’enseignement en concertation avec l’ensemble des acteurs locaux
  • Travailler avec les représentants des associations d’élus sur les questions liées aux transports scolaires, internats et restauration collective
  • Réfléchir à un dispositif "école ouverte" mutualisé, notamment pour les matières communes entre l’enseignement agricole et l’éducation nationale, afin de permettre aux élèves de l’enseignement agricole domiciliés loin de leurs établissements de pouvoir disposer d’un soutien scolaire pendant les vacances d’été
  • Revoir le schéma prévisionnel d’emploi pour mettre fin à la baisse du nombre d’ETP, afin de permettre un accompagnement des élèves en petits groupes
  • Mettre en place un plan d’aide économique aux exploitations et établissements d’enseignement agricole pour les aider à faire face aux conséquences de la crise de Covid-19
  • Prendre les décrets d’application du plan de requalification et de revalorisation salariale pour les agents contractuels et les enseignants de catégorie 3 de l’enseignement agricole privé sous contrat
  • Organiser une large concertation avec les représentants professionnels pour préparer la prochaine rentrée
  • Rassurer les élèves, et leurs familles, quant à la préparation de la prochaine rentrée (obtention du diplôme en cours, organisation des concours, conditions d’accueil dans les établissements d’enseignement)
  • Assouplir dès maintenant les conditions d’accès au statut scolaire alternant
  • Relancer fortement l’information et la communication sur l’enseignement agricole.

 

 

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication présidée par

Catherine MORIN-DESAILLY (UC, Seine-Maritime)

 

Le groupe de travail « enseignement agricole » de la commission de la culture est animé par Antoine KARAM (apparenté LREM, Guyane), et est composé d’Annick BILLON (UC, Vendée), Maryvonne BLONDIN (SOCR, Finistère) et Michel SAVIN (LR, Isère)

 

Retrouvez sur l'Espace presse les conclusions des groupes de travail de la commission de la culture sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19

 

L’activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d’enrayer la pandémie du Covid-19.

Contact(s) presse :

level de log mis à 1

Récupération du document http://www.senat.fr/presse/cp20200604c.html.

Récupération de l'URL http://www.senat.fr/presse/cp20200604c.html...

Raccourcis

Commandes

Fermer