http://www.senat.fr/presse/cp20200717a.html - Mouve

Site d'origine

Système de combat aérien du futur (SCAF) : une chance inédite pour la défense européenne

Un rapport du Sénat publié le 16 juillet se prononce pour l’accélération du programme successeur du Rafale


Vendredi 17 juillet 2020

Le développement du démonstrateur du SCAF est lancé depuis février 2020, après une année de négociations franco-allemandes, l’Espagne ayant récemment rejoint la coopération. Selon les rapporteurs Ronan le Gleut (Les Républicain – Français établis hors de France) et Hélène Conway-Mouret (Socialiste et Républicain – Français établis hors de France), il faut maintenant passer la vitesse supérieure et sortir de la politique des petits pas, en signant en 2021 un contrat-cadre couvrant plusieurs années de développement.

Ce programme de très grande ampleur s’annonce en effet structurant pour la base industrielle et technologique européenne. Remplaçant du Rafale et de l’Eurofighter, alternative au F35 et à ses successeurs, le SCAF est également vital pour l’autonomie stratégique de ses trois pays membres.

Compte tenu de l’investissement à consentir, l’exportation sera un impératif. Le coût total du programme est en effet généralement estimé entre 50 et 80 milliards d’euros, à partager entre les partenaires. Pour mémoire, le coût total du programme Rafale a été estimé en 2011 à 43 milliards d’euros pour 286 avions et le F35 coûte déjà 400 milliards de dollars.

Le SCAF sera opérationnel de 2040 à 2080 au moins. Il ne faut pas manquer ce rendez-vous avec le futur : intelligence artificielle, cloud de combat associant des drones, furtivité et moteur ultra-performant sont au cœur des innovations attendues et doivent faire du SCAF un "système de systèmes" sans équivalent.

Enfin, le SCAF peut également contribuer à la relance industrielle post-COVID 19 car il amènera de l’activité non délocalisable : "Comme pour les crises sanitaires, ce n’est pas quand les crises géopolitiques surgissent qu’il est temps de s’en préoccuper. Le SCAF protège notre avenir" a déclaré Christian Cambon (Les Républicains – Val-de-Marne), président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

Lien vers le rapport d’information

M. Christian Cambon (Les Républicains – Val-de-Marne) est président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.

M. Ronan le Gleut (Les Républicain – Français établis hors de France) et Mme Hélène Conway-Mouret (Socialiste et Républicain – Français établis hors de France) sont co-rapporteurs sur le SCAF.

L'activité du Sénat se déroule dans le strict respect des conditions sanitaires dictées par la nécessité d'enrayer la pandémie du COVID-19.

 

 

Contact(s) presse :

level de log mis à 1

Récupération du document http://www.senat.fr/presse/cp20200717a.html.

Récupération de l'URL http://www.senat.fr/presse/cp20200717a.html...

Raccourcis

Commandes

Fermer